Fêtes de fin d’année au Costa Rica : les réveillons au soleil

Fêtes de fin d’année au Costa Rica : les réveillons au soleil

Décembre au Guanacaste, la saison sèche bat son plein, la météo est idéale. Carnavals, défilés multicolores, marché de Noël, crèches et menus de réveillon typiques se suivent, mais ne se ressemblent pas. Dans ce pays majoritairement catholique, les habitants mêlent, pour les fêtes de fin d’année, la célébration de la naissance de Jésus-Christ avec la culture amérindienne. Noël au Costa Rica, une expérience hors normes pour danser de San José à Playa Negra, de Santa Cruz à Nicoya. Après la messe de minuit et le compte à rebours du Premier de l’an, les réjouissances continuent sous le soleil, jusqu’à la mi-janvier dans les rues costariciennes. En serez-vous ?

New Years eve firewalks
New Year’s eve on the beach – Costa Rica

Noël au Costa Rica : la magie d’un réveillon multicolore

Tamales, vigorón et rompope pour le repas de noël

Exit la dinde aux marrons, le menu costaricain pour le 24 ou 25 décembre propose ses fameux tamales. Cousin de la crêpe, cette recette typique se compose de maïs, de porc ou de poulet, revenu avec des oignons, des poivrons, du riz et des haricots noirs. Le tout largement relevé d’épices, bouilli ou cuit au feu de cheminée. La pâte obtenue se présente dans une feuille de bananier. Les familles se réunissent pour la tamealada : moment festif où on cuisine ensemble.

💡 À l’époque précolombienne, ce plat servait d’offrande.

Peut-être dégusterez-vous plutôt un vigoron (salade de chou haché et mariné d’origine nicaraguayenne). Point de champagne, mais du rompope. Cette liqueur mexicaine vous enivrera (sans jeu de mots) des saveurs de vanille et de cannelle.

Je veux mon chef gastro perso pour mon réveillon au Costa Rica

It is time for delicious Christmas food
Christmas in Costa Rica

Crèche et arbre de Noël

Peu de sapins au Costa Rica, certes ! C’est donc le cyprès qui agrémente les soirées de nativité de Playa Negra. El arbolito de navidad pare chaque foyer de ses guirlandes lumineuses et autres nombreuses décorations multicolores à l’instar de notre sapin de Noël. Très ancrée au Costa Rica, la crèche porte le nom de portal ou nacimiento. Elle reprend la scène de la nativité.

Petits (et grands) reçoivent leurs cadeaux, non pas du père Noël, mais du « niñito Dios », le fils de Dieu, protecteur des enfants.

La messe de minuit et la religion

La messe de minuit ou plutôt la Misa del Gallo se célèbre à… minuit. Les familles se rendent à la cathédrale de San José ou de Puntarenas, à la basilique Notre-Dame des Anges, Tamarindo church ou à leur modeste église de village, peu importe.

Au Costa Rica, pays libre de culte, le catholicisme reste la plus représentée : 3/4 de la population. Protestants, bouddhistes, juifs, musulmans se partagent les autres 25 %. Les religions indigènes vénèrent un Dieu unique et créateur de l’univers : Sibô.

Je découvre les peuples autochtones du Costa Rica

Noël au soleil : les réveillons au Guanacaste

Playa negra

Playa Negra est une plage particulièrement agréable lors de la saison sèche (de décembre à avril). Plonger dans les eaux chaudes de l’océan pacifique à Noël ou à la Saint-Sylvestre, ça c’est smart ! Avez-vous déjà surfé coiffé d’un bonnet de Santa Claus ? 🎅

Largement moins fréquentée que Tamarindo par exemple, elle permet également toutes sortes d’activités : balade à cheval, séance de yoga, promenade dans la mangrove. Pas mal pour une soirée du Nouvel An, non ?

Et si vous préférez une scène festive, des feux d’artifice et des comptes à rebours collectifs, notre équipe vous prépare le réveillon de vos rêves, sur mesure. Un 31 décembre à la demande et pourquoi pas ?

L

La saison sèche au Guanacaste

Yoga with a mission

Fête de Santa Cruz et le marimba, symbole national du Costa Rica

En plein Guanacaste, à la mi-janvier, les vacanciers chinent et testent le marimba : instrument de musique local joyeusement mis en avant lors de ce carnaval traditionnel. Le marimba ressemble à un xylophone où les notes aiguës se trouvent sur la droite. Boutiques et fabricants vous attendent.

💡 Depuis le 3 septembre 1996, le marimba est symbole national du Costa Rica. Une manière de la faire perdurer dans les mémoires.

Fête de la Yeguita à Nicoya

La vierge Yeguita quitte la Guadeloupe pour une procession dans la péninsule de Nicoya, dès le début du mois de décembre.

Fêtes de fin d’année au Costa Rica : le choix des célébrations

Festival de la Luz

Les Costaricains n’attendent pas Noël pour égayer les rues. Dès la mi-décembre, le festival de la luz illumine celles de San José. Une cavalcade de carrosses célèbre les valeurs locales. Animaux, nature, écologie, richesse de l’écosystème et l’eau y sont notamment représentés.

La fête de Zapote

La fête de Zapote débute le jour de Noël, le 25 décembre, et dure deux semaines. Elle se déroule dans le quartier est de la ville de San José. Les corridas « a la tica » animent l’arène de tauromachie installée pour l’occasion. Toréros professionnels et amateurs affrontent les taureaux. Les visiteurs s’abreuvent et se restaurent dans les chinamos où musique et danse enflamment les festivités. Imaginez nos marchés de Noël et les stands d’agricultures locales.

💡 Les animaux n’y sont pas blessés.

Le carnaval de San José

Sans quitter San José, émerveillez-vous le 27 décembre face au Tope : long défilé de chevaux. Clowns, fanfares et danseurs escortent les cavaliers pour le plus grand plaisir des locaux et des touristes. Les cœurs du centre-ville de San José et le Parque Central battent au rythme effréné de ce joyeux charivari.

Fête des diablotins

De la Saint-Sylvestre au 2 janvier, le village Boruca de Rey Curré (province de Puntarenas) met en scène les affrontements entre conquistadors et indigènes. Les Espagnols prennent la forme d’un taureau, les Indiens de petits diables. Ces derniers attendent minuit dans le plus grand silence. Dès que les tambours, flûtes et accordéons résonnent, la fête commence. Cette célébration est largement organisée pour divertir les touristes. Ils y passent un moment mémorable. Ils peuvent acheter des souvenirs typiques locaux et déguster des plats régionaux.

Retrouvez la même manifestation à Talamanca (Limon).

Fête des diablitos – Crédit image UNED

Fête des négritos

Au sud du pays, côté pacifique, les Indiens Borucas glorifient l’Immaculée Conception à Puntarenas. Vêtus de leurs costumes traditionnels indigènes, ils dansent selon les rites amérindiens. Dans tout le Costa Rica, des feux d’artifice honorent également la vierge.

Festival de Palmarès

La première quinzaine de janvier, la ville de Palmarès (Alajuela) organise un carnaval. Musiques indiennes, danses latino et corridas divertissent les costariciens et les vacanciers venus découvrir la culture de manière festive.

Noël au Costa Rica, c’est mordre à pleines dents dans la pura vida. Les réveillons au soleil attirent de plus en plus les touristes en mal de vitamine D. Oublier la réalité quotidienne de la métropole est un beau cadeau à s’offrir en famille, entre amis ou en intimité. Pour les fans de la foule, les lieux festifs ne manquent pas. Notre guide vous propose les boîtes de nuit de Paseo Colon et la plage de Tamarindo.

Noël au soleil, je veux vivre cela au moins une fois dans ma vie.

Je contacte Los Nancites

Et passer la semaine de Pâques au Costa Rica : y avez-vous pensé ?

Site de UNED

Partagez cet article, Choisissez votre Plateforme !